Mon blog, mes passions, ma vie... Poursuivre sa route...



lundi, juin 11, 2012

Grenadier, Bignone

Le grenadier, Punica granatum , est un bel arbuste fruitier et ornemental, qui viendrait du nord de l'Inde. De hauteur variable, entre 2 et 6 m, son tronc, à l'écorce grise, se ramifie rapidement pour donner au grenadier une belle forme arrondie. Les branches, peu épaisses et anguleuses, sont de couleur rougeâtre et se divisent en rameaux légèrement épineux. Les feuilles caduques, entières et oblongues sont coriaces, vertes et luisantes, traversées par des veines rouges. À l'automne, le feuillage devient doré, très lumineux.P1510868

La floraison, très décorative, s'étale du mois de mai au mois d'août. Les fleurs, au calice tubulaire et coriace et d'où les pétales surgissent froissés, sont solitaires ou regroupées en bouquets. Simples (Punica granatum 'Gabès', fleur simple de couleur orange) ou doubles (Punica granatum 'Maxima Rubra', fleurs doubles de couleur rouge orangé), les fleurs sont le plus souvent rouge vif ou rouge orangé, mais on peut rencontrer des variétés à fleurs jaune pâle (Punica granatum 'Luteum Plenum') ou blanches (Punica granatum 'Albescent'). Le fruit, la grenade, est sphérique. De taille plus ou moins grosse (diamètre voisin de 10 cm), sa peau est coriace et rougeâtre. La grenade renferme de nombreuses graines recouvertes par une pulpe rose, juteuse, au goût agréablement acidulé.

Tous les grenadiers ne donnent pas de fruits ; certaines variétés sont cultivées uniquement pour leurs qualités ornementales.

P1510875 copie

Bignone

Véritable grimpante à la végétation spectaculaire, la bignone se pare d’une multitude de longues trompettes orangées ou rouges, portées en bouquets durant l’été. C’est assurément une des lianes décoratives les plus intéressantes pour la période estivale, à condition de pouvoir lui offrir un maximum de soleil.P1510864

La vitalité d'une vraie grimpante

Les bignones sont des grimpantes vigoureuses, qui s’accrochent seules et sont idéales pour garnir un mur aveugle, une façade, un garage ou un abri de jardin. On les utilise aussi pour habiller les pergolas, grandes clôtures, grands troncs d'arbres ou même les poteaux électriques !
Mais pourquoi ne pas laisser le Campsis s’étendre langoureusement sur le sol ? S’il ne trouve pas de support pour grimper, il peut faire un couvre-sol très original. Vous pouvez aussi composer un buisson ou une haie avec les bignones, en les soumettant à une taille très sévère. Ce traitement sera réservé aux régions au climat chaud et ensoleillé. Au balcon, en revanche, l'utilisation en est plus délicate. Difficile d’acclimater de tels " monstres " dans un contexte exigu. Une bignone pourra vivre trois ou quatre ans dans un pot de 30 cm de diamètre, mais elle ne s’épanouira pas totalement. Le nouvel hybride ‘Indian Summer’ dont la végétation est plus calme, plus compacte et qui offre aussi l’avantage de s’épanouir dans les régions moyennement ensoleillées, peut donner de bons résultats dans un grand bac.

P1510844 copie
P1510842 copie

6 commentaires:

  1. Bonsoir CLAUDE oui j'adore ces arbres
    que je regarde chez ma belle mère
    les fleurs sont magiques et les fruits splendides
    sympa ta dernière photo
    Bonne soirée de pluie bisou

    RépondreSupprimer
  2. Claude bonjour
    je te souhaite une bonne journée
    le temps est bien sympa car il ne fait pas chaud
    ce matin j'ai laissé flo en cours puis j'ai pris une autre route
    pour rentrer et j'ai pu faire des photos d'oiseaux et de fleurs de
    garrigue
    pas plus mais pas moins non plus
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  3. Claude je viens te dire bonjour
    je vais faire un tour dans le jardin
    il ne fait pas trop chaud donc je vais essayer
    de trouver des papillons
    j'espère que tu vas bien******
    Passe un bel après-midi
    bisou CLAUDE

    RépondreSupprimer
  4. Petit bonjour Claude avec beaucoup de soleil
    je vais me reposer bisou

    RépondreSupprimer
  5. je viens de me lever donc je te souhaite une belle journée
    il fait beau et je vais boire le café bisou Claude

    RépondreSupprimer